Biographie

Bio

Je suis présentement un étudiant au doctorat à l'Université de Sherbrooke en Informatique. Mes recherches portent sur la conception d'algorithmes d'apprentissage automatique pour la recherche d'information avec applications en neuroimagerie. Le but principal est de permettre une meilleure compréhension des maladies neurodégénératives (tel que le Parkinson et l'Alzheimer) et de fournir des outils visuels aux neurochirurgiens et aux neurophysiciens. En 2010, j'ai obtenu ma M.Sc. en informatique et mon B.Sc. en informatique incluant une concentration systèmes intelligents à l'Université de Sherbrooke.

Sujet du doctorat

Depuis l'avènement du web, de nouveaux contenus audiovisuels sont constamment créés. La vitesse à laquelle de nouvelles photos ou vidéos sont téléversées vers les serveurs web est quasi exponentielle. Au cours des dernières années, la popularité grandissante des téléphones intelligents y a fortement contribué. Dans cet océan d'information, retrouver l'information désirée n'est pas évident. C'est pourquoi mes travaux de recherches concernent l'utilisation d'apprentissage automatique pour la recherche d'information. De nouveaux algorithmes permettant d'apprendre des caractéristiques structurées à partir des données pourraient accélérer et faciliter l'exploration de ces immenses banques de données. Une application basée sur mes recherches sera développée dans le cadre de l'analyse de groupes en neuroimagerie.

Je suis supervisé par Pr Hugo Larochelle et Pr Maxime Descoteaux.

Un complément d'information se trouve dans mes publications et mes projets.

Sujet de la maîtrise

La matière blanche est l'une des deux catégories de tissus du système nerveux, l'autre étant la matière grise. Elle est composée de fibres nerveuses regroupées en faisceaux permettant de transmettre des impulsions nerveuses entre les régions fonctionnelles du cerveau. Or, avec l'avancée de l'imagerie de diffusion par résonance magnétique (IRMd), les algorithmes de suivi de fibres (tractographie) parviennent à extraire des millions de fibres pour un seul cerveau. Il est important d'étudier la connectivité cérébrale, car cela permet d'améliorer la compréhension des maladies neurodégénératives et du développement du cerveau. À ce jour, l'isolement des faisceaux de fibres se fait à l'aide d'outils de visualisation, mais très peu offrent l'automatisation de ce processus, ce qui est proposé dans ce projet de recherche.

L'objectif principal de mon projet concerne le clustering des fibres similaires de matière blanche en faisceaux. Plus spécifiquement, mes travaux visent à trouver une représentation efficace afin de faire ressortir les détails propres à une fibre, transformer ces caractéristiques sous la forme de séquences et finalement développer une méthode d'alignement de chaînes pour mesurer la similarité entre les fibres.

Un complément d'information se trouve dans mes publications et mes projets.

Formation

[2012-]

Ph.D. en informatique

Université de Sherbrooke

[2010-2012]

M.Sc. en informatique

Université de Sherbrooke

[2007-2010]

B.Sc. en informatique

Université de Sherbrooke

[2004-2007]

Tech. en informatique

Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu


Un complément d'information se trouve dans mes projets.

Distinctions

[2012-2015]

CRSNG

Université de Sherbrooke

[2011]

CRSNG

Université de Sherbrooke

[2010]

FQRNT

Université de Sherbrooke

[2010]

Mention d'excellence facultaire

Université de Sherbrooke

[2008]

Mention d'excellence facultaire

Université de Sherbrooke

[2007]

Bourse d'admission en sciences

Université de Sherbrooke

Intérêts

En recherche, je m'intéresse aux techniques d'apprentissage, aux réseaux neuronaux, à la reconnaissance de formes, le forage de données, l'intelligence artificielle, l'analyse d'image et en particulier à l'imagerie médicale.

Comme loisirs, je suis un adepte d'escalade, de soccer, de vélo et des activités de plein air en général.

Contact

Téléphone 819-821-8000 poste 66504
Courriel
Bureau D4-2017-1
Adresse Faculté des Sciences - Département d'Informatique
2500 boulevard de l'Université
Sherbrooke, Québec
Canada, J1K 2R1